Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 701
subst. masc. Certaine figure qu'on trace sur le papier, sur l'airain, sur le marbre, ou sur autres matieres avec la plume, le burin, le ciseau, ou autres instrumens, pour signifier ou marquer quelque chose. Les lettres sont des caracteres qui servent à marquer nos pensées. Les Egyptiens avoient des caracteres hieroglyphiques. Les Chinois ont quatre-vingt mille caracteres differents. Ce mot vient du Grec charactir, qui vient du verbe charassein, insculpere, imprimer, graver.

Les Imprimeurs appellent aussi caracteres, les lettres qui leur servent à imprimer, dont voicy les degrés. Gros double canon, gros canon, Trismegiste, ou canon approché, petit canon, gros parangon, gros Romain, St. Augustin, Cicero, Philosophie, petit Romain, petit texte, mignonne, nompareille, Sedanoise ou Parisienne. Presque toutes ces lettres ont leurs Italiques & leurs capitales.

CARACTERE, se dit aussi de la maniere d'écrire. C'est une chose merveilleuse, qu'autant de mains qui escrivent, c'est autant de caracteres differents. ce Scribe a un fort bon caractere, fort lisible. je connois son caractere, son escriture.

CARACTERE, se dit aussi de certaines marques & empreintes que les Anciens mettoient sur le front de leurs esclaves, ou des criminels pour les reconnoistre, ou pour les notter, & peut-estre qu'on doit ainsi expliquer le signe que Dieu mit sur le front de Caïn pour empêcher qu'il ne fust tué dans son exil volontaire ; & les marques de ceux des Tribus d'Israël dont il est fait mention dans l'Apocalypse.

CARACTERE, se dit aussi figurément d'une certaine qualité qui imprime du respect à ceux qui la connoissent. Dieu a empreint sur le front de l'homme un certain caractere, une image de la Divinité. la Majesté des Rois leur donne un caractere qui leur attire le respect des peuples.

CARACTERE, se dit encore des qualités invisibles qu'on respecte en ceux qui ont receu des ordres, des charges, & des dignités. Quelque pauvre que soit un Prestre, il faut honorer son caractere, c'est un caractere indelebile. il faut qu'un Evêque soûtienne son caractere par son sçavoir & par sa vertu, plûtost que par l'éclat & la vanité mondaine. un Magistrat qui s'abaisse à danser, à joüer, fait une chose indigne de son caractere. Cet homme soûtient bien son caractere, est constant à faire la même chose.

CARACTERE, signifie aussi, Ce qui resulte de plusieurs marques particulieres, qui distingue tellement une chose d'une autre, qu'on la puisse reconnoistre aisément. Il se dit l'esprit, des moeurs, des discours, du stile, & de toutes autres actions. Celuy qui s'accoustume à dire des plaisanteries a un mauvais caractere d'esprit, dit Mr. Paschal. il n'y a point de passion qui n'ait son caractere particulier. toutes les nations ont aussi chacune leur caractere, soit par leurs vertus, soit par leurs vices. tous les personnages de l'Horace, du Cinna, gardent bien chacun leur caractere. le stile de cet Orateur a un certain caractere qu'il est aisé de reconnoistre, & difficile d'imiter.

CARACTERE, se dit aussi de certains billets que donnent des Charlatans, ou Sorciers, qui sont marqués de quelques figures talismaniques, ou de simples cachets. Ils font accroire au sot peuple qu'ils ont la vertu de faire faire des choses merveilleuses & incroyables, comme de faire cent lieuës en trois heures, d'estre invulnerable à l'armée, &c. Quand on raconte quelqu'un de ces pretendus effets, on dit qu'il faut que cet homme ait un caractere, qu'il ait fait un pacte avec le Diable.