Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 279
v. n. Broncher, faire un faux pas, ou une chûte. Ce cheval n'a pas la jambe ferme, il trebuche à chaque pas. Le pied luy a manqué sur l'escalier, il est trebuché à bas des degrez. Menage soustient que ce mot vient du Latin trabuccare, comme qui diroit in buccam cadere, tomber dans un trou ; comme les Italiens disent aussi traboccare, & les Espagnols trobejar. Quelques-uns croyent qu'il vient de busche, à quoy on a adjousté la particule tre, qui autrefois signifioit outre, comme on voit au mot de trepas de Loire, qui signifie outre Loire ; & de treport, qui vient de ulterior portus, comme si on vouloit dire à celuy qui choppe, ou tombe trouvant une busche en son chemin, qu'il passe outre la busche.

On dit aussi, que les mauvais Anges ont trebuché du ciel dans l'abisme, pour dire, qu'on les a chassez du ciel, & qu'ils sont tombez en enfer.

TREBUCHER, signifie aussi, Emporter l'equilibre, en parlant des choses qu'on pese. Il faut que l'or & l'argent trebuchent pour estre de poids & de mise. Il ne faut qu'un demi-grain pour faire trebucher cette balance, tant elle est juste.

TREBUCHER, se dit figurément en Morale. Ce maistre est si severe, qu'il ne faut pas trebucher devant luy, faire la moindre faute. S'il trebuche le moins du monde, il trouvera gens qui le redresseront.