Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 1217
v. act. Penser un cheval avec l'estrille. Un cheval qu'on n'estrille pas deperit fort.

ESTRILLER, se dit figurément de l'homme qui se fait frotter & decrasser, quand il est en sueur. Il est allé joüer à la paulme, pour se faire ensuite bien frotter & estriller.

ESTRILLER, signifie aussi, Battre bien quelqu'un, le ruiner. On a pris un couppeur de bourse sur le fait, il a esté bien estrillé, bien battu par le peuple. Les ennemis furent bien estrillez au temps de cette bataille. Il a voulu joüer contre ces filous, il a esté bien estrillé.