Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 1188
v. act. Donner à boire aux chevaux, & au bestail. On abbreuve les chevaux deux fois par jour.

ABBREUVER, sign. aussi, Humecter, & imbiber d'eau. Il faut abbreuver ces tonneaux, cette cuve, avant que d'y mettre la vendange. Ce drap est abbreuvé d'eau. la terre est abbreuvée par les pluyes. Abbreuver les prez, c'est les arroser, y faire venir de l'eau par le moyen des saignées.

ABBREUVER, signifie figurément, Persuader quelqu'un de quelque chose. Il l'a abbreuvé de cette opinion. J'en suis abbreuvé dés ma jeunesse.