Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 851
subst. fem. Les Medecins disent Apostheme, ou Tumeur contre nature. Enflure qui vient à quelque partie du corps, causée par quelque humeur corrompuë qui aboutit souvent à une suppuration. Les Medecins comptent entre les apostumes les vrais phlegmons qui viennent aux parties charneuses, les froncles, les pustules, la lepre, gratelle, éresipelle, scirrhe, cangrene, estiomene, sphacele, scrofule, nodositez, &c. qui sont toutes excroissances & tumeurs contre nature. L'apostume procede d'une humeur cantonnée en quelque endroit du corps, & hors de son lieu naturel.

Ce mot vient du Grec aposthema, qui est derivé du verbe aphistasthai, qui signifie, abscedere, c'est à dire, Se departir d'un lieu pour se ranger & se cantonner en un autre. Les Arabes s'en sont servis en la même signification.

On dit figurément & proverbialement, Il faut que l'apostume creve, pour dire, qu'une colere, ou quelque autre passion cachée, quelque conjuration ou affaire secrette vienne enfin à esclater.