MANGEUR, EUSE. subst. masc. & fem. Qui mange. Les grands mangeurs sont des gens qui ont beaucoup d'acide dans l'estomac, qui ont bientost fait digestion.

MANGEUR, se dit figurément de ceux qui font des concussions & exactions. Les chicaneurs & les Commis sont des mangeurs de peuple, qui ne vivent que du sang du peuple. On appelloit autrefois mangeurs, les Sergents ou Officiers qui estoient envoyez en garnison pour contraindre un obligé au payement de son deu, ou à souffrir l'execution de quelque arrest ou ordre de Justice, lesquels vivoient aux depens du debiteur : ce qui a esté aboli par le Roy Philippes IV. en l'an 1304. & par les Rois qui l'ont suivi. On n'envoye plus de gens en garnison que pour les contraindre au payement des deniers royaux.

On appelle proverbialement un fanfaron, un Capitan, un mangeur de Chrestiens, un mangeur de charrettes ferrées ; & un poltron, un faineant, un mangeur de viandes apprestées ; un Devot un mangeur de crucifix.