Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 292
s. f. Racine qu'on mange en potage & en fricassée. C'est une espece de panais. La carotte a les feuilles semblables au fenouil, mais plus petites & plus menuës. Sa tige est haute d'un palme, & son bouquet semblable à celuy du coriandre. Sa fleur est blanche, & sa graine forte, blanche, veluë, & de fort bonne odeur quand on la masche. Il y en a une seconde espece semblable au persil sauvage ; & une troisiéme qui ressemble aussi au coriandre, qui a la teste & la graine semblables à l'aneth ou au cumin. Pline l'a appellée daucus Gallica, ou pastinaca. Les carottes sont les unes rouges, & les autres jaunes, & toutes deux douceastres.

On dit proverbialement d'un homme constipé qui a de la peine à vuider son ventre, qu'il chie des carottes. Il y a un proverbe pareil en Italien.