Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 617
s. m. Qui quitte la vraye Religion, ou qui renonce à ses voeux. L'Empereur Julien a été surnommé l'Apostat. les Moines qui jettent le froc aux orties sont des Apostats.

APOSTAT, se disoit autrefois proprement de celuy qui avoit faussé la foy promise à son Capitaine.

Ce mot vient du Latin apostatare, qui signifie, mépriser, violer. Dans son origine le mot d'apostat ne signifioit autre chose que prevaricateur ; & on disoit apostatare leges, pour dire, pecher contre la Loy. Du Cange. Le mot d'apostatare vient d'apo, & istemi, sto, je me tiens à part.