Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 493
s. f. qui dans les anciennes Coustumes ne signifie autre chose que Voye, chemin, travers, carriere, sentier, ou ruë commune ou publique. Ragueau derive ce mot de via, disant que le peuple l'appelloit veha, propter vecturas, parce que veha étoit une espece de charrette, comme dit Varron.

VOYRIE, maintenant signifie la charge du Voyer. La Voyrie St. Germain est exercée par le Sr. Gitard celebre Architecte.

VOYRIE, dans plusieurs Coustumes, se prend aussi pour Jurisdiction. La basse Voyrie ou simple Voyrie, est la basse Justice & fonciere. La grande Voyrie signifie la moyenne Justice. Dans la Coustume de Blois le moyen Justicier s'appelle Gros Voyer.

VOYRIE, est aussi une place à la campagne, qu'un Seigneur qui a le droit de Justice & de Voyrie est obligé de donner au public pour y porter les bouës, immondices & vuidanges de sa Seigneurie. On jette à la voyrie les corps de ceux qu'on ne croit pas dignes d'être enterrez en terre sainte, qui n'ont pas voulu recevoir les Sacrements de l'Eglise. Menage croit que ce mot vient de vulturia : mais il y a plus d'apparence qu'il vient de Voyer, qui doit avoir soin de tenir la voye nette, & qui assigne la place où on doit porter les ordures.

On appelle populairement chienne de voyrie, ceux qu'on veut injurier, comme si on vouloit dire qu'ils meriteroient d'être jettez à la voyrie.