Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 220
subst. masc. Petit animal qu'on chasse avec des chiens dans les plaines. Il est de la taille d'un lapin, mais plus gros. Il a le poil gris, & des oreilles longues & droites. Il n'y a point d'animal si timide que le lievre. On appelle bouquet le masle du lievre, & la semelle hase, qui est un mot Allemand signifiant lievre. Il a la teste plus courte & plus joffuë que les autres. Il y a des lievres qui sont tout ensemble masles & femelles ; mais Matthiole combat cette opinion, qui estoit d'Archelaus. On dit, Prendre un lievre à l'accroupie, lors qu'il est le matin à crouppeton, & croupit en terre : ce qu'on appelle autrement Lievre en forme. Les lievres tiennent d'ordinaire les guerets. Quand il a plû, ils tiennent les friches, ou sont pres des chemins. Quelques-uns disent que les lievres des Alpes & des montagnes sont blancs tant qu'elles sont couvertes de neiges, & qu'aprés ils redeviennent roux comme les autres. Les femelles font leurs petits en des jours differents, à proportion du temps qu'elles ont esté couvertes. Le membre des masles est sur leur derriere. Il est deffendu aux Juifs de manger du lievre. On dit d'un vieux lievre, qu'il est bien monté, pour dire, qu'il court bien. Les ruses d'un lievre. Le rable d'un lievre. Un pied de lievre sert aux Escrivains à frotter leur papier, leur parchemin, quand ils l'ont gratté pour empêcher qu'il ne boive. Ce mot vient de lepos, ou lepor, qui se disent en Grec & en Latin. Aelius Catus vieil Jurisconsulte le derivoit de levipes, dont s'est moqué Varron.

LE LIEVRE MARIN, est un poisson venimeux qui naist en la mer & aux estangs fangeux. Elian dit qu'il ressemble à un limaçon hors de sa coquille, qui a la couleur du poil d'un lievre de terre ; & qu'il a à la teste un trou par où il fait sortir une chair molle, qu'il retire quand il veut. Paul Eginette, Pline, Galien, & Nicandre disent que si une femme grosse le regarde, elle vomira & avortera. Son contrepoison est du lait d'asnesse avec du vin cuit, ou la decoction de mauves. Il a une puante odeur, & ne se tient qu'en fange & bourbier. Sa teste est fort difforme, & il paroist comme une grosse piece de chair sans os, qui ressemble au lievre seulement en sa couleur. Il a la bouche sur le dos comme la seche, plus petite & plus tortuë. Il a deux cornes molles comme les escargots. Ceux des Indes sont plus grands, & ont le poil plus rude, mais on ne les prend jamais vifs. C'est un poisson semblable au glaugio ou petit calemar. Matthiole. Le lievre marin est un poison ennemy du poulmon, comme les cantharides de la vessie, & la ciguë du cerveau. Ceux qui ont mangé du lievre marin ont en horreur toute sorte de poisson.

On appelle bec de lievre, Celuy qui a la levre de dessus fenduë.