Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 1057
adv. se dit en ces phrases. Mettre à sec, dessecher, tirer l'eau entierement, ou la plus grande partie. Quand on pesche un estang, on lasche la bonde pour le mettre à sec. On met des marais, des fossez à sec par plusieurs rigoles & saignées. On met un puits à sec pour le curer.

SEC, se dit proverbialement en ces phrases. Il nous l'a donnée bien seche, en parlant d'une bourde, d'une menterie impudente. Il y a employé le verd & le sec, pour dire, Il y a employé toute sa force & son industrie. On dit qu'une chose est seche comme une allumette, comme bresil, pour dire, qu'elle brusle bien ; & d'un homme maigre, qu'il est sec comme un pendu d'esté. On dit aussi, qu'on a mis quelqu'un à sec, pour dire, qu'on luy a gagné tout son argent, ou qu'on l'a ruiné d'une autre maniere. On dit d'un meschant homme, Il y a long-temps qu'il devroit être sec, pour dire, qu'il devroit être pendu. On dit aussi à celuy qui croit qu'un homme est en vie, quoy qu'il soit mort, Il y a long-temps qu'il est sec. On dit aussi, qu'un homme boit sec, quand il boit de grands coups, sans rien laisser dans le verre. On dit aussi, Manger son pain tout sec, pour dire, Faire mauvaise chere, n'avoir rien à manger avec son pain.