Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 739
subst. masc. C'est une paste qui se fait avec du froment qu'on mouille & remouille cinq fois par jour, & autant la nuit, pour le laisser bien fermenter ; puis on le brasse dans beaucoup d'eau, comme on fait l'orge quand on fait la bierre. On oste le son qui nage sur l'eau avec un crible, ou un escumoir. La farine meslée avec l'eau tombe au fond comme du caillé, on verse l'eau par inclination, & ce qui reste au fond est l'amidon, qu'on met sur des tables secher au soleil. L'empois se fait avec de l'amidon. Pline dit que ce sont les habitans de l'Isle de Chio qui ont inventé l'amidon, & que le meilleur vient de là. Dioscoride derive ce mot du Grec amylum, comme qui diroit, farine faite sans meule.