s. f. Action par laquelle on donne à un autre, on le fait participant du bien ou du mal qu'on possede. C'est par le moyen des Sacrements que Dieu nous fait la communication de ses graces. la communication de la peste, de la lepre, se fait aisément dans les pays chauds.

COMMUNICATION, se dit aussi de la frequentation, de l'intelligence qu'on a avec quelqu'un. La communication avec les Heretiques est fort dangereuse aux esprits foibles. la communication avec les Demons a été detestée par tous les peuples.

COMMUNICATION, signifie encore la liaison d'une chose avec une autre, le passage par où on va de l'une à l'autre. Il y a eu bien des places qui ont eu communication les unes avec les autres par dessous terre. cette galerie joint, fait la communication de ces deux appartements.

En termes de Guerre, on appelle lignes de communication, ou absolument les lignes, des fossez profonds de 6. à 7. pieds, & larges de 12. qu'on fait d'un fort à un autre pour passer d'un quartier à l'autre, d'une attaque à une autre, & particulierement dans les sieges.

En termes du Palais, la communication est l'eschange que les Advocats font de leurs sacs, afin qu'ils s'éclaircissent du fait, & voyent sur quoy ils ont à plaider. C'est aussi une espece de petit plaidoyé qu'ils font au parquet en presence des Advocats Generaux, pour les instruire de l'affaire, avant que de leur envoyer les pieces. On le dit aussi de la signification des pieces & actes d'un procés. Un Procureur demande à son confrere qu'il luy donne communication d'un tel acte, qu'il luy en donne copie. L'Ordonnance derniere veut qu'on ne prenne communication des procés pour faire des contredits, que par les mains du Rapporteur.