Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 266
s. m. Maniere d'agir, coûtume. L'usage ancien passe en force de loy. C'est l'usage qui a établi les Coûtumes de France qui passent pour loix en chaque Province. L'usage local, est celuy qui a établi une Coûtume locale. L'usage a autorisé cette mauvaise procedure. C'est un usage constant & certain qu'il faut suivre. Les Mandats Apostoliques sont abrogez faute d'usage.

USAGE, signifie aussi, Mode, ce qu'on pratique, ce dont on se sert. Dans le temps present les chapeaux pointus, les grandes basques ne sont plus en usage, à la mode : l'usage, la mode en reviendra avec le temps.

En ce sens on le dit particulierement des langues, de la maniere de les parler. Les langues vivantes s'apprennent plustost par l'usage, que par l'estude. Vaugelas a montré la difference du bon & du mauvais usage, comment il falloit juger du bel usage ; que l'usage étoit le roy, le tyran, le maistre, l'arbitre souverain des langues ; que l'usage l'emportoit sur la raison, sur les regles de la Grammaire.

USAGE, se dit aussi des Rituels dont on se sert en la celebration du Service Divin, qui sont differents en chaque Diocese. Ainsi on dit un Breviaire à l'usage de Rome, de Paris. Il y en a aussi de differents suivant les Ordres de Religieux : à l'usage de St. Benoist, de St. Bernard, &c.

C'est en ce sens que les Libraires appellent Usages, les livres d'Eglise, les livres de prieres, Breviaires, Missels, Diurnaux, Pontificaux, Processionnels, Rituels, &c.

USAGE, signifie aussi, Exercice, habitude. La pratique du Palais ne s'apprend que par l'usage, en la pratiquant. Beaucoup de sciences & d'arts s'apprennent plus par l'usage, par la pratique, que par la theorie.

USAGE, signifie aussi, Service, utilité qu'on tire de quelque chose. Vous avez pris chez vous ce domestique, à quel usage le mettrez-vous ? quel service en tirerez-vous ? La plus-part des propositions de Geometrie ne sont d'aucun usage, ne sont qu'une simple curiosité. Ces habits ne sont pas à vostre usage, ils sont trop grands, ils ne sont pas de vostre prosession. Des souliers à usage d'homme, à usage de femme. L'usage du vin est dangereux aux gens de cette complexion. Il n'y a rien inutile dans le monde, dans le corps humain, chaque partie a son usage. Galien a fait un beau Traitté de l'usage des parties. Il y a des gens qui trouvent tout à leur usage, qui appliquent tout à leur profit.

USAGE, signifie encore, Employ, maniere d'appliquer les choses. Tartuffe veut frustrer un heritier de son bien, parce qu'il dit qu'il en feroit un criminel usage. Il faut faire un bon usage des Sacremens, des graces que Dieu nous confere par leur moyen.

USAGE, signifie aussi, Maniement, jouïssance, possession. Les mineurs, les furieux, les interdits n'ont pas l'usage, le mauiement de leur bien. Un enfant n'a pas encore l'usage de la raison. Un paralytique n'a pas l'usage de ses membres. Les Chinois avoient l'usage de l'Artillerie, de l'Imprimerie, avant les Europeans, mais ils n'avoient pas l'usage des horloges.

En ce sens il signifie usufruit, & est opposé à proprieté. On luy a laissé l'usage de cette terre pour son habitation. Les Beneficiers n'ont que l'usage des fruits de leurs Benefices. Les Moines ont soustenu qu'ils n'avoient pas la proprieté, mais seulement l'usage du pain qu'ils mangeoient.

USAGES, au plurier, se dit des bois, des pasturages, des brossailles, des terres vaines & vagues qui appartiennent à des Communautés, où chaque particulier peut mener ses bestiaux, ou prendre du bois pour son usage. Les Seigneurs sont sujets à s'emparer des usages des Communautés, & à les enfermer en leurs enclos.

USAGE, se dit aussi du droit qu'on a de coupper du bois, ou de mener paistre ses bestiaux dans des bois ou forests du Roy, ou des particuliers, seulement pour son usage, pour se chauffer, on reparer sa maison & ses harnois, c'est à dire, seulement pour ses besoins & necessitez, & non pas pour en vendre, ni en donner. Cette Abbaye a droit d'usage dans une telle forest.

USAGE, se dit proverbialement en ces phrases. Il a mis tout en usage, le vert & le sec. Il faut mettre tout en usage, le fer & le feu, pour dire, qu'il ne faut rien espargner, se servir de tous moyens pour apporter remede à un grand desordre, pour venir à bout d'une grande entreprise.