Imprimer
Catégorie : Non classifié
Affichages : 643
v. n. Avoir droit à quelque chose, soit qu'on en ait la jouïssance, soit qu'on la pretende legitimement. La justice est une vertu qui rend à chacun ce qui luy appartient. cette terre appartient au Roy. les dismes appartiennent à l'Eglise. le droit de vie & de mort n'appartient qu'au Souverain. les droits honorifiques appartiennent au Patron, au Seigneur Haut Justicier. cette terre m'appartient par achat, par donation, par succession. les Tyrans usurpent les biens qui appartiennent à autruy.

On dit aussi, qu'une chose appartient à quelqu'un en usufruit, quand il en a la jouïssance ; qu'elle luy appartient en propre, quand il en a le fonds ; qu'elle luy appartient en Seigneurie, quand il en a la mouvance, la directe, & non pas le domeine utile.

APPARTENIR, signifie aussi, Avoir de la dependance, de la connexité, de la liaison ; & se dit tant des choses corporelles que des spirituelles. Ce Seigneur est bienfaisant, il fait la fortune de tous les gens qui luy appartiennent. cet homme est pauvre, mais il appartient à de Grands Seigneurs, il est leur proche parent, il a l'honneur d'appartenir à des gens tres-qualifiés.

On dit dans les sciences, Le corps naturel appartient à la Physique, l'argumentation à la Logique, la construction des mots à la Grammaire, pour dire, que ces choses sont de leur connoissance. Au Palais on dit, que la connoissance d'une affaire appartient à un Juge, quand elle est de sa jurisdiction. Les causes des Clercs appartiennent aux Juges d'Eglise, celles des Laïques aux Juges seculiers, celles des vagabonds aux Prevosts des Mareschaux.

APPARTENIR, se dit aussi des manieres qui conviennent à chacun. Il n'appartient pas à tout le monde de juger des affaires d'Estat. il ne nous appartient pas de penetrer dans les secrets de la Providence. il n'appartient qu'aux belles d'estre fieres. les Juges renvoyent souvent les parties pour se pourvoir ainsi qu'il appartiendra par raison. on a chastié cet enfant comme il appartenoit. il n'appartient qu'aux ignorans de vouloir toûjours parler. cet homme est extravagant, il a des façons de faire qui n'appartiennent qu'à luy.