subst. masc. Est un instrument pour esprouver la varieté & la proportion des sons de Musique. Il est composé d'une regle divisée & subdivisée en plusieurs parties, sur laquelle il y a une corde de boyau mediocrement tenduë sur deux chevalets par ses extremitez, au milieu desquels il y a un chevalet mobile, par le moyen duquel en l'appliquant aux differentes divisions de la ligne, on trouve que les sons sont entre eux en même proportion que le sont les divisions de la ligne couppée par le Chevalet. On l'appelle aussi regle harmonique ou canonique, parce qu'elle sert à mesurer le grave & l'aigu des sons. On fait aussi des monochordes qui ont 48. chevalets immobiles, mais qui peuvent estre suppléez par le seul chevalet mobile, en le promenant sous une nouvelle corde qu'on met au milieu, qui represente toûjours le son entier & à vuide, contre toutes les divisions qui sont sur les autres chevalets. Ptolomée examinoit ses intervalles harmoniques avec le monochorde. On tient que Pythagore a esté l'inventeur du monochorde.

MONOCHORDE, en aussi un instrument de Musique qui n'a qu'une seule corde, tel qu'est la trompette marine. Mais quoy qu'en effet il soit monochorde, neantmoins dans l'usage ordinaire on ne luy donne point ce nom.