Imprimer
Catégorie : Blason
Affichages : 988
ACCOLÉ, ÉE. part. & adj.

En termes de Blason on le dit des animaux qui ont des coliers. Ainsi on dit, Un lyon de sable armé, lampassé & accolé d'or. On s'en sert aussi en blasonnant les armes de Navarre, qui sont, De gueules aux rais d'escarboucle accolés & pommettés d'or.

ACCOLÉ, se dit aussi d'un arbre, d'une croix, d'une colomne, ou autre chose qui est entourée de lierre, d'un sep de vigne, d'une givre, &c.

ACCOLÉ, se dit encore de deux Escus qui sont joints ensemble, & attachés par les côtés. Ainsi les Escus de France & de Pologne étoient accolés du temps de Henry III. ceux de France & de Navarre depuis Henry IV. Les Escus de Leon X. & de François I. sont en teste du Concordat en deux Escussons accollés : ils le sont pareillement dans le sceau dont il est scellé.

On dit aussi, que des fusées, des losenges, & des macles sont accolées, quand elles se touchent de leurs flancs, ou de leurs pointes sans remplir tout l'Escu. On se sert aussi de ce terme pour les clefs, bastons, masses, espées, bannieres, & autres choses semblables qu'on passe en sautoir derriere l'Escu.